Lutte contre les inondations : L’Armp tance l’État

  • Source: : SenewebNews-RP | Le 25 août, 2017 à 13:08:26 | Lu 1692 fois | 1 Commentaires
content_image

Armp casse les marchés de l'Etat

En cassant les marchés conclus par entente directe par le coordonnateur du Projet de construction de logements sociaux et de lutte contre les inondations et les bidonvilles, l’Armp a, dans la foulée, administré aux pouvoirs publics une bonne leçon de gouvernance. «Depuis plus de 10 années, l’État du Sénégal fait face au phénomène des inondations. La Dcmp estime que les acquisitions, objet de la requête, sont récurrentes, connues à l’avance et par conséquent, programmables», tranche l’organe de l’Armp qui, dans la foulée, exige que les marchés en question fassent l’objet d’un appel d’offres ouvert en procédure d’urgence avec un délai de préparation des offres de dix jours au moins.

La requête en question est formulée par le coordonnateur du projet de construction de logements sociaux et de lutte contre les inondations et les bidonvilles, Idrissa Tall. Ce dernier a voulu conclure trois marchés par entente directe. Le premier est relatif à l’acquisition de motopompes et tuyaux d’évacuation au profit des communes, avec Touba Négoce international pour 150 millions de francs Cfa. Le deuxième marché, d’un montant de 200 millions, devait aller à Atrocos Suarl, pour des produits phytosanitaires. Le troisième porte sur des atomiseurs et d’autres équipements complets d’intervention pour 70 millions.

Pour justifier l’entente directe, Idrissa Tall a invoqué l’impossibilité de programmer les activités à mener, dans le cadre de la lutte contre les inondations, le retard dans la tenue du Conseil interministériel consacré à la question et «l’urgence impérieuse» de mettre en place le matériel avant l'hivernage. L’Armp a rejeté ces arguments dans une lettre adressée au requérant le 28 juillet dernier.


Auteur: Source : Les Échos - SenewebNews-RP






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (1)


Anonyme En Août, 2017 (16:23 PM) 0 FansN°: 1
Le phénomène est récurrent depuis 2005 années de premières inondations où il fallait se déplacer en pirogue dans certaines zones. Depuis rien n'a été fait pour endiguer ou même atténuer les souffrances des populations. Les zones sujettes aux inondations sont connues. A défaut de régler définitivement le problème, l'état devrait au moins anticiper la mise en place de motopompes dans ces zones pour dégager les eaux après chaque pluie.

C'est vraiment de l'amateurisme pur , à moins que cela ne soit fait à dessein.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com