Crise scolaire : Le Médiateur fait des propositions et s’offre en facilitateur

  • Source: : APS | Le 27 avril, 2018 à 23:04:54 | Lu 6500 fois | 60 Commentaires
content_image

Crise scolaire : Le Médiateur fait des propositions et s’offre en facilitateur

Le Médiateur de la République fait des propositions à l’Etat et aux syndicats d’enseignant et s’offre en ‘’facilitateur d’un dialogue de sortie de crise’’.
 
Dans un communiqué reçu vendredi soir à l’APS, Me Alioune Badara Cissé ‘’s’offre en facilitateur d’un tel dialogue de sortie de crise si les parties en convenaient’’. 
 
Me Cissé fait des propositions aux deux parties pour un retour à la table des négociations.
 
Il propose ‘’un cantonnement de la prime de logement pour les enseignants de l’élémentaire à 85 000 francs Cfa avec une hausse à intervenir sur les prochaines années et ne sachant dépasser 100 000 francs Cfa’’.
 
A cela s’ajoute ‘’une généralisation de l’indemnité de logement à 100 000 francs Cfa pour les enseignants du moyen et du secondaire, avec une hausse à intervenir sur les prochaines années selon un échéancier convenu d’accord parties pour atteindre 125 000 francs Cfa pour les titulaires du bac plus 2, 150 000 francs Cfa pour les titulaires d’un Bac plus 4 et 200 000 francs pour les titulaires d’un Bac plus 8’’.
 
Me Alioune Badara Cissé ‘’sollicite de la part des parties prenantes une attention particulière à la prééminence des intérêts supérieur du Sénégal dont nous avons la responsabilité de préserver’’.
 
Le Médiateur de la République ‘’appelle solennellement les autorités de l’Etat du Sénégal et les organisations syndicales d’enseignants, tous corps confondus, à renouer le dialogue autour des propositions nouvelles (…)’’.
 
Plusieurs syndicats d’enseignants, réunis au sein du G6 observent depuis plusieurs mois un mouvement de grève pour réclamer l’application des accords signés avec le gouvernement.
 
‘’La situation de crise qui prévaut dans le secteur de l’éducation, de l’enseignement et de la formation affecte lourdement la notoriété historique de notre système scolaire’’, déplore le Médiateur de la République. 
 
Il ajoute : ‘’La rupture du dialogue entre l’Etat dont les enseignants sont membres à part entière et les corporations en charge de défendre leurs intérêts matériels et moraux, va inévitablement vers une année blanche si terme n’y est mis’’.
 
Le Médiateur estime que ‘’ce serait un fulgurant retour en arrière après les acquis enregistrés au cours de l’année scolaire 2016-2017’’.
 
‘’L’espoir qui renaquit alors s’est très vite éteint devant les positions +jusqu’au boutiste+ des uns et des autres, prenant ainsi en otage, non seulement parents et apprenants, mais aussi tous les objectifs de croissance à plus ou moins long terme auxquels notre pays s’est engagé et doit s’assujettir’’, regrette-t-il.
 
‘’Le traumatisme sur les élèves est incommensurable avec la hantise de devoir reprendre l’année ; il l’est aussi pour les parents qui devront répéter les dépenses déjà lourdes de l’année en cours’’, souligne le Médiateur de la République.
 
‘’Pendant que notre pays marque le pas, d’autres avancent à grands pas, nous rattrapent puis nous dépassent le long des autoroutes du savoir, pur ferment de lendemains meilleurs pour nos nations’’, fait-il remarquer.


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (38)


Boy En Avril, 2018 (00:04 AM) 0 FansN°: 1
Avec le remboursement des retenues indues sur les salaires cette proposition me semble raisonnable comparée aux solutions retenues en Guinée et en Cote d,Ivoire.
Reply_author En Avril, 2018 (09:17 AM) 0 FansN°: 1
si on part en grève on ne peut pas demander à être payé. le droit de grève c'est avoir le droit de ne pas travailler sans être licencié pas d'être payé en plus ce serait même immorale.
Reply_author En Avril, 2018 (10:04 AM) 0 FansN°: 2
c'est maintenant clair. macky ne s'en cache plus.
voter macky c'est voter pour les franc-macons,
c'est voter pour la manifestation des goodjiguene.
Reply_author En Avril, 2018 (11:05 AM) 0 FansN°: 3
’une généralisation de l’indemnité de logement à 100 000 francs cfa pour atteindre 125 000 francs cfa et 200 000 francs

seulement pour le logement sans parler des salaires des primes des indemnites et tous les autres avantages et les nouvelles demandes qui s'ajoutent les unes aux autres sans fin et causent sans cesse de nouvelles grèves

qui pense aux goorgoorlu, aux petits metiers, aux chomeurs; aux paysans, aux apprentis, aux malades et aux handicapes, aux personnes agees, au secteur informel et a tus ceux qui n'ont pas de moyens

et au lieu de travailler pour avoir cet argent illicite, c'est la grève
et en plus ils demandent à ce qu'on paye aussi leur grève !!!!!!!!
Reply_author En Avril, 2018 (11:27 AM) 0 FansN°: 4
il ne faut pas augmenter le logement, mais le diminuer
pour les enseignants et aussi pour les autres fonctionnaires
et mettre un peu plus de justice et d’égalité dans le pays
est-ce qu’un travailleur manuel n’est pas aussi important qu’un fonctionnaire pour le pays
tu as étudié ? mais est-ce qu’un travailleur manuel n’a pas souffert des années pour bien apprendre son métier, et développer le pays ?
Reply_author En Avril, 2018 (13:19 PM) 0 FansN°: 5
lui au moins n'est pas un lèche bottes de macky. il est crédible.
Gueum Sa Bopp En Avril, 2018 (00:56 AM) 0 FansN°: 2
La force ne règle pas le problème de l’enseignement sinon le gouvernement l’aurait résolu, depuis..

La réponse du Gouvernement est articulée autour des menaces, de la diabolisation, de l’intoxication, de l’oppression et de la désinformation.

Nous sommes dans un milieu où règne la liberté de pensée et d'expression. Les sorties du gouvernement, charrient que de la violence, alors que la brutalité crée un besoin de résistance. Pour un début de solution, le gouvernement doit prendre que des mesures allant dans le sens de l’apaisement, car le gouvernement doit être plus responsable que les autres.
Reply_author En Avril, 2018 (11:31 AM) 0 FansN°: 1
le médiateur ferait mieux de faire la médiation entre les fonctionnaires, le secteur informel et les chômeurs
Anonyme En Avril, 2018 (01:28 AM) 0 FansN°: 3
Lui au moins ne fait pas dans le dénigrement et la fausseté.
Anonyme En Avril, 2018 (03:27 AM) 0 FansN°: 4
Les enseignants font de la surenchère. Le tout ou rien ne facilite pas le dialogue. Les solutions du médiateur sont pertinentes, à charge pour lui de les faire valider. C'est son rôle et il est payé pour ça.
Anonyme En Avril, 2018 (03:47 AM) 0 FansN°: 5
Le TER n'a qu'a venir ds les salle d class et enseigner, com c ds ca kon est pret a mettr d l'argent et le rest n'a ka dormir a la belle etoile.

Anonyme En Avril, 2018 (06:04 AM) 0 FansN°: 6
Le TER est d'une importance capitale ..on ne doit pas du tout abandonner un tel chantier pour payer des indemnités... ce serait irresponsable...il y'a des sénégalais contre le progrès qui ne pensent qu'à l'argent pour aujourd'hui et tout de suite...et les paysans ? et les daaras...et les enfants dans la rue,....on les abandonne. pensez vous normal que 99% du budget du ministère de l'éducation soit destiné à payer des salaires ..et les investissements ? tout est priorité dans nos pays arrêtons de dire qui l'enseignement est la priorité des priorités .....tout est urgent , urgence et priorité .
Anonyme En Avril, 2018 (06:04 AM) 0 FansN°: 7
Le TER est d'une importance capitale ..on ne doit pas du tout abandonner un tel chantier pour payer des indemnités... ce serait irresponsable...il y'a des sénégalais contre le progrès qui ne pensent qu'à l'argent pour aujourd'hui et tout de suite...et les paysans ? et les daaras...et les enfants dans la rue,....on les abandonne. pensez vous normal que 99% du budget du ministère de l'éducation soit destiné à payer des salaires ..et les investissements ? tout est priorité dans nos pays arrêtons de dire qui l'enseignement est la priorité des priorités .....tout est urgent , urgence et priorité .
Anonyme En Avril, 2018 (06:04 AM) 0 FansN°: 8
et les autres fonctionnaires ?
Anonyme En Avril, 2018 (09:04 AM) 0 FansN°: 1
qu'ils aillent se faire foutre
Anonyme En Avril, 2018 (11:04 AM) 0 FansN°: 1
insolent... tu ne mérites pas d'être enseignant
Anonyme En Avril, 2018 (07:07 AM) 0 FansN°: 9
LES AUTRES CORPS N'EXISTERAIENT PAS SANS LES ENSEIGNANTS. AYEZ DU RESPECT POUR CEUX QUI LES ONT FORMES.





LES AUTRES CORPS N'EXISTERAIENT PAS SANS LES ENSEIGNANTS. AYEZ DU RESPECT POUR CEUX QUI LES ONT FORMES.



LES AUTRES CORPS N'EXISTERAIENT PAS SANS LES ENSEIGNANTS. AYEZ DU RESPECT POUR CEUX QUI LES ONT FORMES.





LES AUTRES CORPS N'EXISTERAIENT PAS SANS LES ENSEIGNANTS. AYEZ DU RESPECT POUR CEUX QUI LES ONT FORMES.







LES AUTRES CORPS N'EXISTERAIENT PAS SANS LES ENSEIGNANTS. AYEZ DU RESPECT POUR CEUX QUI LES ONT FORMES.







LES AUTRES CORPS N'EXISTERAIENT PAS SANS LES ENSEIGNANTS. AYEZ DU RESPECT POUR CEUX QUI LES ONT FORMES.







LES AUTRES CORPS N'EXISTERAIENT PAS SANS LES ENSEIGNANTS. AYEZ DU RESPECT POUR CEUX QUI LES ONT FORMES.









LES AUTRES CORPS N'EXISTERAIENT PAS SANS LES ENSEIGNANTS. AYEZ DU RESPECT POUR CEUX QUI LES ONT FORMES.







LES AUTRES CORPS N'EXISTERAIENT PAS SANS LES ENSEIGNANTS. AYEZ DU RESPECT POUR CEUX QUI LES ONT FORMES.









LES AUTRES CORPS N'EXISTERAIENT PAS SANS LES ENSEIGNANTS. AYEZ DU RESPECT POUR CEUX QUI LES ONT FORMES.









Anonyme En Avril, 2018 (11:04 AM) 0 FansN°: 1
nul n'est indispensable.... tous les corps sont d'égale dignité.... l'enseignant seul ne peut développer le pays
Anonyme En Avril, 2018 (07:08 AM) 0 FansN°: 10
Anonyme En Avril, 2018 (07:09 AM) 0 FansN°: 11
Bien dit.
Anonyme En Avril, 2018 (07:24 AM) 0 FansN°: 12
il parle trop depuis quelque temps
Anonyme En Avril, 2018 (07:36 AM) 0 FansN°: 13
OUI ENFIN UNE PROPOSITION DE DIALOGUE CONCRÈTE SUR LA TABLE,AU LIEU DES MENACES QUI MÈNERONT A L'ANNÉE BLANCHE . PRIONS QUE LE PRÉSIDENT SOIT DANS UNE LOGIQUE DE DIALOGUE ET NON DE CONFRONTATION
Anonyme En Avril, 2018 (08:13 AM) 0 FansN°: 14
Les enseignants doivent arrêter de se prendre pour le nombril du monde C'est très ridicule Sans les autres ils n'existeraient pas
Anonyme En Avril, 2018 (08:21 AM) 0 FansN°: 15
Rappeler le médiateur d'abord l'historique de ce prime de logement .c'est pour les instituteurs.
Anonyme En Avril, 2018 (08:27 AM) 0 FansN°: 16
Les enseignants parlent d'équité et de justice en envient les autres corps Mais sur les indemnités de logement ils acceptent de se distinguer 85 000 pour ceux de l'élémentaire et 120 000 pour ceux du moyen secondaire Ils n'aiment pas entendre la vérité mais c'est pas tenable Le plan du médiateur t'envoie les problèmes à plus tard et ne tient pas compte des autres corps
Anonyme En Avril, 2018 (08:40 AM) 0 FansN°: 17
^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRAITEMEN_ FAIBLESSE_SEXXUELLE_PAR LES PLANTES EFFICACITE_GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRAITEMENT_FAIBLESSE SEXXUELLE_PAR LES PLANTES EFFICACITE GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRATEMENNT_AASMPERMIEE_AZZOSPERMIE OOLIGOSPERMIE_FAIBLESSSE_DIABETIQUUE
Instituteur En Avril, 2018 (09:22 AM) 0 FansN°: 18
OK. Vous sembler oublier que tout enseignant de l'élémentaire est rémunéré sur la base d'un diplôme professionnel. Pourquoi alors nous parler de Bac. A l'élémentaire, ils sont nombreux à avoir Bac +1; d'autres ont la licence, d'autres ont le master. Ils sont nombreux à être formés dans les CRFPE. A leur sortie, ils exerce à l'élémentaire. Il n'y pas autant de classes à l'élémentaire qu'au moyen secondaire. Mais cela ne surprend guère car les enseignants de l'élémentaire se prennent pour des enfants et dès lors un médiateur de la république peut penser ce qu'il veut d'eux.
Kool En Avril, 2018 (09:28 AM) 0 FansN°: 19
Au moins une proposition il faut réunir les parties discuter et trouver une solution le dialogue de sourd ne mène à rien du tout.
Anonyme En Avril, 2018 (09:31 AM) 0 FansN°: 20
Si aujourd'hui , nous nous targons d'avoir un bon niveau , c'est parce que tout simplement , à un moment de notre vie , on a eu la chance d'être entretenu par de bons enseignants , dévoués et consciencieux! C'est à nous de rendre la monnaie à cette jeune génération ! Parce que quoiqu'on dise , " dà gnoo wara gay borr "

Anonyme En Avril, 2018 (09:56 AM) 0 FansN°: 21
^^’(-_E »(((çè »’

Sabotage organisé de l’école publique, une arme de construction massive détruite par ce régime à coups d’armes de destruction massive.

L’école n’intéresse pas le régime de Maky qui organise le sabotage de l’école publique sénégalaise. Maky et son clan n’ont pas leurs enfants dans le système éducatif sénégalais ; c’est pourquoi les enfants de l’école publique de Thionk sont gazés par lacrymogène. Les enfants de Maky étudient chez Trump qui emmerde les africains. La grève arrange le régime Maky qui rit et applaudit sous cape; leurs enfants étudient à l’étranger pendant que nos pauvres et malheureux enfants trinquent au Djoloff avec des classes de 80 éléves à Hann alors que le régime de maky avait déclaré faussement 25 par classe à Macron. Après leurs enfants reviendront diriger les nôtres. Allez aux concours d’entrée pour le prytanée militaire de Saint-louis ou l’école militaire de santé, les enfants d'officiers ont des bonus points avant le début des épreuves. Les enfants des pauvres sénégalais réussissent difficilement les concours pour cette raison.

A quand la fin de ces privilèges iniques, dignes de l’apartheid ?

A quand l’obligation pour nos autorités de mettre leurs enfants dans l’école publique?

A quand l’égalité de traitement des agents de l’Etat ?

Les politiciens de Benno sont gracieusement et régulièrement payés. Le régime de Maky n’a d’argent, d’yeux et de respect que pour les politiciens. Pour un budget de 3.790, 1 milliards en 2018, Maky en détient 88 milliards

ASSEMBLEE NATIONALE: 165 députés dont 8 vice-présidents

Commission nationale du dialogue des territoires qui fut présidée par djibo ka, ensuite par Benoit sambou

HCCT PDT Ousmane tanor dieng 150 membres

Conseil économique environnemental de aminata tall : 120 membres dont 80 conseillers, 40 associés, 6 vice pdts et 6 secrétaires

Commission sur la transparence dans les industries extractives présidée par Mankeur ndiaye

Commission sur la protection des données personnelles : présidée par awa couddou louche

Commission sur les investissements présidée par mamadou lamine keita

Les PCA ont un double salaire. Les épouses de diplomates sont payées sans travailler. Les députés sortants bénéficient de prime de fin de mandat à coup de millions et de terrains à Tivaone peul. Les 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politico-ethniques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politico-ethnique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale. Les profs d’université et les enseignants du primaire et des collèges courent derrière des mois de salaire. Soyons sérieux.&é »’(-è^^^é »(-_



Reply_author En Avril, 2018 (17:20 PM) 0 FansN°: 1
post 22 tu es cynique macky a tout donne pour l enseignement il faut etre reconnaissant vous les endignants vous n etes pas plus important que les autres corps de metier on se demande si vous etes des syndicalistes ou des opposant encagoules
certains d entre vous sont venus dans l enseignement par accident ils ne voient que l argent alors qu ils n ont aucune connaissance pedagogique pour enseigner
vous etes la pour hypothequer l avenir de ces jeunes eleves et torpiller efforts fournis par l ett et les parents d eleves
Reply_author En Avril, 2018 (17:20 PM) 0 FansN°: 2
post 22 tu es cynique macky a tout donne pour l enseignement il faut etre reconnaissant vous les endignants vous n etes pas plus important que les autres corps de metier on se demande si vous etes des syndicalistes ou des opposant encagoules
certains d entre vous sont venus dans l enseignement par accident ils ne voient que l argent alors qu ils n ont aucune connaissance pedagogique pour enseigner
vous etes la pour hypothequer l avenir de ces jeunes eleves et torpiller efforts fournis par l ett et les parents d eleves
Reply_author En Avril, 2018 (10:40 AM) 0 FansN°: 3
il faut etre honnête. vous sacez bien que depuis plus de 20 ans que le systéme scolaire sénégalais est saboté par les enseignants. la preuve sous abdou dioufl y a eu au moins une année blanche. abdoulaye wade a été confronté aux mêmes problémes. donc ce que tu dis de mackhy sall est totalement faux.
Anonyme En Avril, 2018 (10:02 AM) 0 FansN°: 22
Monsieur le mediateur fo dire la verite o enseignants c ca votre role.
Anonyme En Avril, 2018 (10:17 AM) 0 FansN°: 23
il faut supprimer totalement leur salaire et les radie

-Leur retirer le droit d'enseigner pour traitrise a la patrie

-Les bannir de la fonction publique

-Faire appel aux enseingnants retraites et diplomes du superieur avec de nouvelles conditions d'emploi

Cela quitte a perdre une annee et regler definitivement le probleme de syndicalistes politiciens

Reply_author En Avril, 2018 (13:02 PM) 0 FansN°: 1
je suis parfaitement d'accord avec vous
Anonyme En Avril, 2018 (11:04 AM) 0 FansN°: 24
je suis désolé mais bcp d'enseignants d'aujourd'hui n'ont pas la stature et la dignité de leurs devanciers
Anonyme En Avril, 2018 (11:25 AM) 0 FansN°: 25
ce que je reproche aux enseignants ce qu'ils ne voient qu'eux memes pas les autres corps de la fonction publique , sans une certaine regularisation de la situation de l 'ensemble laissé par le regime anterieu ( ce qui ne sera pas facile sans des sacrifices de part et d'autre,) toute revendication sur les indemnités vient aiouter à la confusion et creer une pagaille plus grande .
Anonyme En Avril, 2018 (11:44 AM) 0 FansN°: 26
il y a des structures officielles chargées du reglement à l'amiable de ce genre de conflit syndical et elles sont à l'oeuvre , y ajouter des intervenanants spontahées ,sui generis ,ne fait amplfier la confusion , un Mediateur de la Republique ,on l'attend ailleurs que dans une crise scolaire , les dommages causés aux administrés par le disfonctionement de l'Administration sont assez nombreux pour l'occuper ,si on souci majeur est d'assister la veuve et l'orphelin .
Instituteur En Avril, 2018 (13:01 PM) 0 FansN°: 27
Le médiateur de la république ne respecte pas les enseignants de l’élémentaire. Il veut nous cantonner aux 85000 que nous avons refusés, ce qui a valu à Souleymane Diallo d'être désavoué par nous. Nous n'allons pas accepter pour le médiateur ce que nous avons refusé au SG Souleymane Diallo. Les SG du GL doivent être vigilant face aux facteurs de division des enseignants. Nous avons jusque là combattu ensemble et avons l'obligation de continuer dans l'unité et la solidarité. La lutte continue.
Anonyme En Avril, 2018 (13:07 PM) 0 FansN°: 28
il font pas le métier par amour mes plutôt pour avoir de l'argent
Anonyme En Avril, 2018 (16:15 PM) 0 FansN°: 29
vos gueules tous ceux qui croient que les enseignants ne meritent rien. au moment ou ces voleurs se partagent nos ressources ils vous mettent dans vos petits cranes que le pays est pauvre. vous pensez que ces deputés applaudisseurs meritent plus l'argent du pays? vous pensez que ces 84 ministres nulards qui ne font que nous sous developper , vous pensez qu'ils travaillent mieux que nous.
Directeur D Ecole En Avril, 2018 (16:29 PM) 0 FansN°: 30
La proposition du médiateur est cette tardive mais a au moins le mérite de faire bouger les choses. Seulement c est une solution a problème.1)les instituteur d aujourd hui sont pour la plupart aussi diplômés que ceux du moyen. 2)la répartition indemnité/diplôme n est pas gerable. Pour ma part la solution c est de remplacer l indemnité par la construction de logements partout ou le désire l enseignant.Ainsi le slogan un enseignant un toit serait une réalité et serait plus bénéfique pour l état qui va ainsi booster le secteur du bâtiment. Fini les questions de logement. Faire différents types de logement. Ainsi chacun trouvera son compte.
Anonyme En Avril, 2018 (16:59 PM) 0 FansN°: 31
poste 30 nulard . les turks ne parlent pas francais. nulards taisez vous
Anonyme En Avril, 2018 (17:14 PM) 0 FansN°: 32
et le nulard il pensent que les turks vont accepter nos salaires de miseres
Anonyme En Avril, 2018 (17:31 PM) 0 FansN°: 33
Que fait un bac+8 dans le moyen secondaire ? S’il est compétent il devrait servir dans le supérieur. Ou bien?
Anonyme En Avril, 2018 (19:06 PM) 0 FansN°: 34
Cette proposition du médiateur est inacceptable car les instituteurs sont les plus méritant ils font 29h par semaine et enseignent 7 matières par jour donc pas d'alignement de l'indemnité de logement à bon entendeur salut
Anonyme En Avril, 2018 (20:16 PM) 0 FansN°: 35
Ce type est un imposteur, obnubilé par sa propre personne ; il souhaiterait être ailleurs et s'efforce d'exister en intervenant à tout va; il faut le nommer Premier Ministre comme ça il sera content de sa petite personne en attendant que les Sénégalais l'élisent comme président...
Officier En Avril, 2018 (20:28 PM) 0 FansN°: 36
Le gouvernement, pour régler définitivement le problème, doit payer l'indemnité de logement en fonction de la hiérarchie de l'agent
Anonyme En Avril, 2018 (21:51 PM) 0 FansN°: 37
Il joue à l'intéressant . Il se positionne pour l'après médiateur pour le fauteuil présidentiel . Il gène le gouvernement. Aucun gouvernement sérieux ne peut céder au chantage des enseignants.
Anonyme En Avril, 2018 (11:09 AM) 0 FansN°: 38
&é »’’’((--



GESTION SOMBRE ET VICIEUSE

Maky avait promis 25 ministres et un mandat de 5 ans Gestion sombre et vicieuse : Un Gouvernement avec 85 ministres. 40 ministres avec portefeuilles, 3 ministres d'Etat et 39 ministres sans portefeuilles... en plus du Premier ministre, sans compter les ministres nommés en cachette, les institutions pour caser une clientèle. Et si on disait au Président turc Erdogan la vérité !

CHINE :28 ministres : 1 milliard 450 millions hbts 2 ème puissance



INDE : 41 ministres :1 milliard 200 millions hbts 2 ème puissance démobraphique



USA : 21 ministres 323 millions hbts 1 ère puissance mondiale



Allemagne : 15 ministres 88 millions hbts 1 ère puissance europe



France : 22 ministres 67 millions hbts 3 ème puissance europe

Sénégal : 85 ministres, 1ère puissance gouvernementale





1.Augustin Tine, ministre des Forces armées

2. Sidiki Kaba, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur

3. Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur

4. Ismaïla Madior Fall, garde des Sceaux, ministre de la Justice

5. Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement

6. Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan

7. Mansour Faye, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement

8. Diène Farba Sarr, ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie

9. Mariama Sarr, ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public

10. Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural

11. Mansour Elimane Kane, ministre du Pétrole et des Energies

12. Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action sociale

13. Ndèye Sali Diop Dieng, ministre de la Femme, de la Famille et du Genre

14. Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education nationale

15. Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

16. Alioune Sarr, ministre du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME

17. Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’Elevage et des productions animales

18. Mamadou Talla, ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat

19. Omar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime

20. Yaya Abdoul Kane, ministre de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du territoire

21. Moustapha Diop, ministre de l’Industrie et de la Petite et Moyenne industrie

22. Mbagnick Ndiaye, ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Fracophonie

23. Matar Bâ, ministre des Sports

24. Samba Sy, ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions

25. Abdoulatif Coulibaly, ministre de la Culture

26. Khoudia Mbaye, ministre de la Promotion des investissements, des Partenariats et du développement des Téléservices de l’Etat

27. Abdoulaye Bibi Baldé, ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique

28. Maimouna Ndoye Seck, ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires

29. Mame Mbaye Niang, ministre du Tourisme

30. Aissatou Sophie Gladima Siby, ministre des Mines et de la Géologie

31. Mame Thierno Dieng, ministre de l’Environnement et du Développement durable

32. Pape Gorgui Ndong, ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du volontariat

33. Aminata Angélique Manga, ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance

34. Abdoulaye Diop, ministre de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la main d’oeuvre

35. Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance

36. Souleymane Jules Diop, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du PUDC

37. Birima Mangara, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, chargé du Budget

38. Abdou Ndéné Sall, ministre délégué auprès du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, chargé du Développement du réseau ferroviaire

39. Moustapha Lô Diatta, ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, chargé de l’Accompagnement et de la Mutualisation des organisations paysannes.

40 Cheikh Kanté, ministre du suivi du PSE

Ministres d’Etat sans département (3)

41 Eva Marie Colle Seck

42 Mbaye Ndiaye

43 Mahmouth Saleh

En plus des 41 ministres nommés lors du dernier réaménagement gouvernemental, le président Macky Sall a sous sa coupole 39 ministres conseillers takhwaalou tambaambaalou , tous entretenus au frais du contribuable Sénégalais. Ce qui fait un total de 80 ministres. Du jamais vu !

La liste des ministres conseillers takhawaalou tambaambaalou :

1. Moustapha Diakhaté, Ministre/Chef de cabinet

2. Elhadj Hamidou Kassé

3. Youssou Ndour ministre bodio bidio , chanteur , PDG de presse et fonctionnaire

4. Serigne Mbaye Dia

5. Diagna Ndiaye CNOS

6. Ousmane Ndiaye

7. Baba Diaw Pétrole

8. Bassirou Mbacke

9. Benoît Sambou

10. Mor Ngom

11. Abdoul Aziz Mbaye transhumant

13. Zator Mbaye

14. Jean Pierre Senghor

15. Hamidou Dia

16. Seydou Diouf

17. Ndongo Ndiaye

18. Abdou Mboup

19. Amy mbacke Thiam

20. Abdoulaye Sali Sall

21. Seydina Issa Laye Kane transhumant

22. Pr Bamba Kane

23. Bineta Gassama

24. Cheikh Sakho

25. Abdoulaye Badji, Ministre

26. Arona Coumba Ndoffene Diouf

27. Moustapha Fall CHE

28. Penda Mbow

29. Dr Fallou Samb

30. Abdoul Aziz Diop

31. Cheikh Mbacke Sakho

32. Ndeye Marieme Badiane

33. Pape Magueye Diop

34. Seydina Elhadj Laye Seck

35. Ablaye Sally Sall

36. Zahra Iane Thiam

37. Omar demba ba

38. Sidy Ben Omar Kane

39. Abdoulaye Seydou Sow

39 ramatoulaye BA

40 Abdoulaye Barro

. Pour un budget de 3.790, 1 milliards en 2018, Maky en détient 88 milliards



ASSEMBLEE NATIONALE: 165 députés dont 8 vice-présidents

HCCT PDT Ousmane tanor dieng 150 membres

Conseil économique environnemental de aminata tall : 120 membres dont 80 conseillers, 40 associés, 6 vice pdts et 6 secrétaires

Commission sur la transparence dans les industries extractives présidée par Mankeur ndiaye

Commission sur la protection des données personnelles :présidée par awa couddou louche

Commission sur les investissements présidée par mamadou lamine keita

Commission nationale du dialogue des territoires qui fut présidée par djibo ka, ensuite par Benoit sambou

&éé »’((-

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com