Les envois de fonds des migrants vers les pays en développement en hausse de 4, 8%

  • Source: : APS | Le 05 octobre, 2017 à 14:10:11 | Lu 749 fois | 5 Commentaires
content_image

Les envois de fonds des migrants vers les pays en développement en hausse de 4, 8%

Les envois de fonds des migrants vers les pays à revenu faible ou intermédiaire se sont chiffrés à 450 milliards de dollars en 2017, progressant ainsi de 4, 8 % après deux années de recul. 

"Cette reprise des envois de fonds s’explique par une croissance plus vigoureuse au sein de l’Union européenne, dans la Fédération de Russie et aux États-Unis", selon la dernière édition de la note d’information de la Banque mondiale sur les migrations et le développement.
 
D’après la même note, "si l’on comptabilise également les envois à destination des pays à revenu élevé, le montant total des transferts dans le monde devrait atteindre 596 milliards de dollars (+3,9 %)".
 
L’Afrique subsaharienne, l’Europe et l’Asie centrale, et l’Amérique latine et les Caraïbes devraient être les bénéficiaires de "la plus forte hausse de ces flux".
 
"En revanche, les envois de fonds à destination de l’Asie de l’Est et du Sud vont diminuer car les pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont mis en place une politique de restriction budgétaire pour faire face à la faiblesse des cours du pétrole, ainsi que des mesures décourageant le recrutement de main-d’œuvre étrangère", signale la Banque mondiale.

L’Inde est toujours le premier pays destinataire, avec 65 milliards de dollars reçus cette année. Viennent ensuite la Chine (63 milliards), les Philippines (33 milliards), le Mexique (31 milliards, un montant record) et le Nigéria (22 milliards).
 
En 2018, dans un contexte d’amélioration de l’activité économique mondiale, les envois de fonds destinés aux pays à revenu faible ou intermédiaire devraient légèrement progresser, de 3,5 %, pour ressortir à 466 milliards de dollars. Le volume total des transferts dans le monde s’inscrira en hausse de 3,4 %, à 616 milliards de dollars.


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Sentinellebi il y a 2 semaines (15:10 PM) 0 FansN°: 1
C'est parfois difficile car il y a des gens qui t'appellent ne te demandent meme pas comment va la famille mais uniquement de l'argent, de l'argent. c est pourquoi mon frere il faut avoir beaucoup de chance pour qu'ils te prennent maintenant car ils ont peur des appels venant d'Afrique.
Reply_author il y a 2 semaines (15:32 PM) 0 FansN°: 1
déf rék té yalla takh yalla moy fay je dis pas de donner pour tout mais y,a des urgences comme médicaments dépenses quotidiennes
Reply_author il y a 2 semaines (15:53 PM) 0 FansN°: 1
et nos autorités c'est quoi leur missions ?
Vertuvertu  il y a 2 semaines (08:44 AM) 0 FansN°: 2
On en parle à tout bout de champs ,que la diaspora senegalaise contribue d'une manière significative au développement du Sénégal , cependant cette manne financiere utilisée à bon escient pourrait accroitre l'indépendance financière du secteur public dans le financement des projets de développement tels que les voies de communication , l'electricité , les soins de santé , l'eau , l'èducation pour tous , et l'autosuffisance alimentaire . C'est dommage qu'un secteur poumon de l'économie du pays ne fasse pas l'objet d'une attention particulière. Au dela du refuge de certains experts du Ministère de l'Economie et des Finances , derriere la BCEAO pour la réglementation du secteur transfert dans sa partie financière , la canalisation de ces fonds ne relève point de cet organisme sous régional , mais de l'Etat du Sénégal . En quoi faisant ? la réglementation du secteur transfert d'argent permet à l'Etat d'avoir des statistiques fiables sur le fux financier , car en ce moment précis celles disponibles ne font pas la distinction entre le transfert instantané qu'est le money transfert , du système bancaire classique qui obeit à des règles différentes. Il s'y ajoute que l'absence de réglementation du transfert d'argent , ouvre la porte à toutes sortes de dérives : de la délinquance à col blanc ,parlant surtout de blanchiment , en passant par le financement du terrorisme. Inadmissible dans un pays organisé soucieux de l'utilisation de cette manne financière , admettre une société de téléphonie , une société de communication dans le transfert d'argent.. Qui choisit le transfert d'argent ne devrait s'occuper que des activités lièes à ce secteur , en plus il ne devrait pas y avoir d'unipersonalité de la société , toutes devraient etre en SA ou Spa , donc dotées de CA et l'organigramme devrait refleter des gens du secteur..

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com