Diverses propositions électorales dans la corbeille

  • Source: : Webnews | Le 09 juin, 2016 à 18:06:58 | Lu 1483 fois | 0 Commentaires
content_image

CENA

Les participants à la rencontre d’échanges sur le processus électoral ont décliné une série de propositions ayant trait à l’introduction du bulletin unique, au financement des partis politiques, à la couverture médiatique des élections, au mode de scrutin du référendum, à la réduction des cautions, etc.

La rencontre d’échanges sur le processus électoral entre le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, et les partis politiques légalement constitués a démarré ce jeudi peu après 10 heures, à l’Hôtel Ngor Diarama, a constaté l’APS.

Cette rencontre présidée par Abdoulaye Daouda Diallo entre dans le cadre de la concertation politique voulue par le président Macky Sall lors du lancement du "dialogue national", le 28 mai.

Bassirou Sarr, le leader de And Jarignu Sénégal a proposé l’introduction du bulletin unique dans les points de discussion. Il a été appuyé par différents intervenants qui ont aussi suggéré le vote par système biométrique.

Parmi les propositions figurent aussi la limitation du nombre d’électeurs dans les bureaux de vote, la baisse de la caution, le financement des partis politiques, la mise en place d’un code de déontologie des partis, le respect de la parité, la couverture médiatique des élections.

La question de la rationalisation des partis politiques a été rejetée par plusieurs intervenants.

Bocar Sédikh Kane (Bokk Guis-Guis), Amsatou Sow Sidibé (Car Lénen) et Déthié Fall (Rewmi) ont demandé le retrait de l’organisation des élections au ministre de l’Intérieur.

Cette proposition a été rejetée par certains participants qui estiment que le système électoral est ‘’fiable’’ et ne peut pas faire ‘’l’objet de fraude’’. Ils ont même félicité le ministre de l’Intérieur et l’administration pour la bonne maîtrise du processus électoral.

Lors du lancement du dialogue national, le chef de l’Etat avait déjà déclaré que le Sénégal a dépassé le stade où le poste de ministre de l’Intérieur doit être confié à ’"une personnalité indépendante", pour s’assurer des élections fiables, au regard des garanties offertes par la gestion du processus électoral.

"On n’a pas de problème de transparence des élections au Sénégal, parce que tous les acteurs sont dans tout le processus du début à la fin", a-t-il dit dans ses commentaires, en guise de conclusion aux interventions des participants.

Le coordonnateur du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), Oumar Sarr, avait suggéré au chef de l’Etat de nommer "un chargé des élections indépendant" autre que le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité actuel, Abdoulaye Daouda Diallo, militant de l’Alliance pour la République (APR au pouvoir)".

"Le travail de l’Observatoire national des élections a été améliorée avec la mise en place de la CENA qui assure aujourd’hui la transparence des élections, et il ne faut pas nous ramener en arrière avec la nomination d’une personne indépendante comme ministre de l’intérieur", avait souligné Macky Sall.

"On a un système électoral fiable qui a permis d’avoir les différentes alternances, avec du côté de la justice la Cour d’appel qui organise les commissions de dépouillement avec les représentants des partis politiques et de la CENA", la Commission électorale nationale autonome, a-t-il assuré.

BHC/OID/ASG


Auteur: APS - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com