Groupe Parlementaire : La majorité face à l’équation du président

  • Source: : EnquetePlus | Le 29 août, 2017 à 23:08:34 | Lu 2837 fois | 3 Commentaires
content_image

Groupe Parlementaire : La majorité face à l’équation du président

En prélude à l’installation de la 13e législature, les tractations vont bon train pour la désignation des présidents des groupes parlementaires. Du côté de la majorité, rien n’est encore joué. Mais des noms sont de plus en plus avancés.

Une grande équipe, c’est aussi un grand capitaine. Ceci est valable aussi bien en sport qu’en politique. Les bons entraineurs font particulièrement attention au choix de leurs représentants sur le terrain. C’est l’une des premières équations qu’ils doivent résoudre avant chaque compétition. Le président Macky Sall n’y échappe pas. Pour la bataille du parlement, il se doit de choisir le successeur de Moustapha Diakhaté.

Le choix du capitaine peut s’avérer fort aisé. Quand, dans le lot des joueurs, se détache une liste restreinte de leaders. En revanche, il peut être ardu, s’il y a un nivellement des valeurs. Dans Benno Bokk Yaakaar, le départ de Moustapha Diakhaté, selon certains observateurs, a laissé un vide. Qui pour le remplacer à la tête du groupe parlementaire de la majorité ? Qui, dans cette grande coalition, peut contenir les fortes têtes de l’opposition comme Pape Diop (ancien président de l’Assemblée nationale), Madické Niang (grand avocat international), Khalifa Ababacar Sall (homme politique chevronné), Aïda Mbodj, Modou Diagne Fada, Aïssata Tall Sall, Cheikh Tidiane Gadio… Mais aussi de jeunes loups aux dents tranchantes. Parmi eux : Ousmane Sonko (débatteur hors-pair), Déthié Fall (fin technicien).

Mais ce conglomérat de gros noms n’ébranle nullement les partisans de Macky Sall. Moustapha Diakhaté, Président sortant du groupe Benno Bokk Yaakaar, balaie d’un revers de la main les supposées têtes de gondole de l’opposition. D’un air sûr, il dit : ‘’Il n’y a pas photo entre l’opposition et nous. Notre problème, c’est le groupe. Si nous arrivons à avoir des positions communes, il n’y a aucune crainte à se faire. Nous avons une majorité confortable pour aider le gouvernement à mener sa politique.’’

Du point de vue arithmétique, en effet, Benno Bokk Yaakaar est largement en position de force. Ils seront 125 députés au moins à se battre pour une seule et même cause. Mais encore faudrait-il que tous acceptent de jouer le jeu voulu par le chef de l’Etat et son gouvernement. D’où l’importance, selon Moustapha Diakhaté, d’avoir à la tête du groupe un homme ‘’compétent, diplomate, bon négociateur’’. Sur les critères pour être promu à ce poste stratégique, M. Diakhaté explique : ‘’Il existe deux critères fondamentaux : avoir la confiance du chef de l’Etat et des autres responsables de la coalition. Ensuite, il faudra tenir compte de la différence entre les différentes parties prenantes de cette coalition.’’

Quid de l’expérience parlementaire ? Diakhaté réplique : ‘’C’est important, mais ce n’est pas le plus important. J’en suis la preuve. Quand on me choisissait, je n’avais aucune expérience.’’ Mais ne demandez surtout pas à l’ancien député qui peut être cette perle qui puisse driver le groupe avec autant d’intelligence. Il élève la voix : ‘’Même si je pensais à quelqu’un, je ne vous le dirais pas. Ça, c’est une prérogative qui incombe exclusivement au président de la République. Lui seul connait qui doit être le prochain président de l’Assemblée nationale. Ce que je peux vous dire est que notre coalition regorge d’hommes et de femmes de qualité.’’

Avec le même franc-parler qui le caractérise, Moustapha Diakhaté avoue que la voix du chef de l’Etat est prépondérante dans le choix du président de groupe parlementaire. C’est aussi valable pour la majorité que pour l’opposition. Cependant, s’il refuse d’avancer des noms de présidentiables, certains députés membres de la même coalition ont accepté de donner une short-list. Les combinaisons sont nombreuses. Mais, dans tous les cas, il est un nom qui revient. Il s’agit de Pape Birame Touré, décrit comme un ‘’homme compétent, conciliant et jouissant de la confiance du président’’, comme le requiert celui qui occupait cette place.

Dans la précédente législature, Pape Birame était, dans l’ordre de préséance, le second de Moustapha Niasse. C'est-à-dire le premier vice-président de l’Assemblée nationale. Ses camarades ne tarissent pas d’éloges à son égard. Joint par téléphone, le député de Fatick s’est refusé à tout commentaire. ‘’Je n’ai rien à dire à ce sujet’’, ne cesse-t-il de répéter. Fatigué d’être cuisiné, il donne rendez-vous dans 15 minutes. C’est la dernière fois qu’il décroche son téléphone. Outre M. Touré, il est aussi avancé des noms comme Abdou Mbow, Awa Guèye, voire Abdoulaye Diouf Sarr. ‘’Nous avons des gens capables, qui peuvent valablement diriger le groupe. Moi, je souhaite juste qu’il y ait un rassembleur, un homme accessible, un bon manager. Il doit aussi être très politique’’, informe cette députée sous le couvert de l’anonymat. Mais elle s’empresse d’ajouter que le débat ne s’est pas encore posé dans les instances de leur coalition.

 Moustapha Diakhaté : ‘’Le président doit être à la fois ferme et diplomate’’

Qui qu’il puisse être, le futur président doit être conscient que diriger cette vaste coalition n’est pas une partie de plaisir. Parole de son prédécesseur. ‘’C’est une tâche infernale. Cent vingt députés, c’est presque une Assemblée. Ce n’est pas facile de les gérer. D’autant plus que ce sont des parcours différents, des tempéraments différents…’’, renchérit Moustapha Diakhaté. Généreux, il confie sa méthode : ‘’Le président doit être à la fois ferme et diplomate. Moi, j’avais mis en place le collège des plénipotentiaires. Cela m’avait beaucoup facilité le travail.’’

 M. Diakhaté, par ailleurs, met en garde contre toute tentative de musellement de l’opposition. ‘’Si j’ai un conseil à donner au prochain président, c’est de tout faire pour que l’opposition puisse trouver les moyens de s’exprimer. La majorité parlementaire ne doit pas être dans une logique de confrontation avec l’opposition. Elle doit être plutôt une passerelle entre elle et le gouvernement’’. Son conseil sera-t-il entendu ? Rien n’est moins sûr.


Auteur: EnquetePlus - EnquetePlus






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme il y a 3 semaines (00:54 AM) 0 FansN°: 1
2019 N EST PAS LOIN ET JE DIS QUE L AFFAIRE ASSANE VOUS MENERA AU PURGATOIRE MACKY T ES FINI T A ETE TROP BAS MENSONGE D ETAT ET NOUS DEMANDONS UNE INFORMATION JUDICIAIRE SUR LES ACCUSATIONS DE TERRORISTE D UN FILS DU SENEGAL UMS EN AVANT MAINTENANT NOS REQUETES SONT ADRESSEES A VOUS LE PROCUREUR C EST MACKY
Reply_author il y a 3 semaines (01:06 AM) 0 FansN°: 1
ce n'est pas vrai et vous n'êtes pas dieu pour décider de l'avenir
Anonyme Fans il y a 3 semaines (12:40 PM) 0 FansN°: 2
moi je voudrais rappeler aux senegalais de comparer senghor abdou diouf abdoulaye wade et macky d abord sengor sengor avait nomme adrien senghor pca taiba ousmane diagne patron de tout senghor avait permis a drien sengor milliadaire amadou ka milliadaire phillp senghor est parti avec plus deux miilards senghor avait traumatise les paysans SENGHOR NOUS A DONNE UN HYMNE NATIONAL UN DRAPEAU QUI NE SIGNIFIENT RIEN LE REGIME DE SENGHOR A TUE MOUSTAPHA LO SENGHOR A MIS EN PRISON MAMADOU DIA MATURIN DIOP SENGHOR A MIS EN PRISON SERIGNE CHEIKH MANSOUR DIAMIL SENGHOR A MIS EN PRISON LE PERE DE LANDING SAWANE JUSQU A SA MORT SENGHOR A EMPRISONNER VALDIODIO NDIAYE ALIOUNE TALL SENGHOR A PERVERTI LES JEUNES SENEGALAIS DE BIEN SENGHOR AVAIT CHOISI DES MINISTRES DIGNES HONNETES ET PATRIOTES SENGHOR LUI MEME ETAIT HONNETE ET RECONNAISSANT AUX RESISTANTS SENEGALAIS EN ELEVANT LATDIOR NGONE LATIR COMME HERO NATIONAL SENGHOR NOUS DONNE UN PRESIDENT SANS ELECTION PAR ARTICLE 35 SENGHOR NOUS A LAISSE UNE CONSTITUTION QUI N EST QUE COPIE DE CELLE DE LA FRANCE ABDOU DIOUF ABDOU AVEC SON REGIME CATASTROPHE A SENACOS MORTS DES POLICIERS MORT DU COMMISSAIRE SADIBOU NDIAYE DETOURNEMENT A LA CROIX ROUJE PAR VSIGA SEYES DES MILLIARDS SENECOS FRERE MAGATTE DIOUF A DETOURNE DES MIILARDS A SENELEC TOUS PAR KAETA SON DG DES MILLIARDS DETOURNEMENT A L ANAMBE SONACOS SICAP HLM TOUS LES TRAVAUX ETAIENT ATTRIBUES A RIKITI LA SICAP ETAIT DIRIGEE PAR GENNER HLM C EST FAHMI QUI Y REGNAIT DAITE N AVAIT AUCUN POUVOIR MME ABDOU DIOUF AVAIT UTILISE L AVION PRESIDENTIEL REMPLI DE GRIOTS ET GRIOTES POUR ALLER BAPTISER SON PETIT FILS ABDOU TIJANE DIOP CE QUI AVAIT PROQUE LA REATION DE LA MAISON BLANCHE LA MAISON DE YACINE DIOUF ET HABIB DIOUF ETAIENT GARDEE PAR DES GENDARMES SENEGALAIS PAYES PAR LE BUDGET DU SENEGAL HABIB DIOUF AVAIT UNE MARQUE DE VOITURE PAYEE PAR MIMRAN QUI N EXISTE PAS AUX USA LE FBI AVAIT INTERDIT SA CIRCULATION AUX USA TIJANE DIOP AVAIT TOUS LES `RIVILEGES YACINE AVAIT CONSTRUIT UN CHATEAU A LA CORNICHE ALORS QU ELLE ETAIT ETUDIANTE ABDOU DIOUF AVEC NIASS ET MANSOUR KAMA ONT PARTAGE DES MILLIARDS PAYES PAR TAIWAN EN RECOMPENSE DE SA ECONNAISSANCE PLUS LE FRUIT DE LA VENTE DES PASSEPORTS CHINOIS LE PETROL DONNE GRATIS AU SENEGAL VENDU A BABA DIAW PAR NIASS . AVEC ABDOU DIOUF UN MINSTRE DES AFFAIRES ETRANGERS ES HOTELSS A MBODIENES SANS AUCUNE POURSUITE DES MAISONS DONT UNE A LA SICAP AMITIE PAYEES PAR LE DG DE L HOTEL LAGON 2 PÒU KAEITA DG SAED AVEC DIOUF AMINATA TALL A DETOURNE L AIDE ALIMENTAIRE SANS POURSUITE AVEC DIOUF TANOR REGNAIT EN ROI TANOR A ATTRI BUE GRATIS DES VILLAS DE LA SICAP TANOR AVAIT DETOURNE LES DESTINES A CONSTRUIRE DES CHATEAUX D EAU TANOR AVAIT DONNE GRE A GRE LA ROUTE PATTE D OIE ROND POINT PIKINE AVEC DIOUF TECNOPOLE XONE INDUSTRIELLE SODIDA ONT VU LEURS FONDS DETOURNES AVEC DIOUF AIR SENEGAL EN L AIR CHEIKH FALL FONDATEUR AIR AFRIQUE LIMONGE POUR UN DG FRANCAIS SOUS L INSTIGATION DE SENGHOR AVEC DIOUF RACAHAT SOTIBA PAR CHEIKH TIJANE NDIAYE HABIB THIAM ELISABETH DIOUF RACHAT DE BIAOPAR HABIB ELISABETH AVEC DIOUF FERMETURE D AFRICA MER SOTIBA ICOTAF BATA USINE ALIOUNE MBAYE PALLA TIVAOUANE AVEC DIOIUF LE DETOURNEMENT ETAIT UNE REGLE SON EPOUSE ETAIT DANS TTES LES SOCES AUJOURDHUI CE SONT SES ENFANTS INSTALLES EN SUIS ABDOU DIOUF S EST `PAYE UN CHATEAU A PARIS COUT DES MILLIARDS SE QUI NOUS VENDENT DU RZ AVEC DIOUF C EST TANOR QUI FASAIT LA PAGAILLE SOUTENU PAR COLLIN AVEC DIOUF MAMADOU TOURE MINISTRE A EU SA FA MILLE DESLOQUEE DEVINE QUI LUI A ARRACHE SON EPOUSE ? AVEC DIOUF MAJIB NDAO A ETE CHASSE DE LA BIAO DEVINE QUI LUI ARRACHE SON EPOUSE ... AVEC DIOUF CE SONT DES DETOURNEMENTS REPETITIFS DE LA CAISSE DE PEREQUATION CAUSE DE SA FERMETURE AVEC DIOUF C EST LA DEVALUATION LA FERMETURE DE ASSURE BANK LA SOFISEDIT LA SONAGA LA SONABANQUE LA LA BNDS ABDOU DIOUF C EST LA CATASTROPHE DU DEBUT A LA FIN POUR CES DEUX MACKY EST UN MILLION DE FOIS MEILLEUR COMPAREZ SVP JE REVIENDRAI INCHALLAH SUR ABDOULAYE WADE INCHALLAH SACHEZ QUE NE SUIS PAS DE APR JE LE JURE MAIS DIS LA VERITE DONC PLEASE LOOK BACK BEFORE TO CONDAMNE MACKY TIENE QUE MIRA ATRAS ANTES DE CRITICA R MACKY I BE RIGHT BACK SI GOD WILL S VOLVERO PARA HABLAR SOBRE WADE SI DIOS QUIERE REVIENDRAI PARLER DE WADE INCHALLAH

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com