Interdiction de fumer dans les lieux publics, une mesure effective à partir de samedi

  • Source: : APS | Le 22 août, 2017 à 22:08:14 | Lu 4173 fois | 26 Commentaires
content_image

Interdiction de fumer dans les lieux publics, une mesure effective à partir de samedi

Le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a annoncé mardi à Dakar l'entrée en vigueur samedi de l'interdiction de fumer dans les lieux publics, une perspective coïncidant avec la mise en circulation de nouveaux formats de paquets de cigarettes.

"Les nouveaux formats de paquets de cigarettes ainsi que l'interdiction de fumer dans les lieux publics entreront en vigueur officiellement à partir du 26 août (samedi)", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse.

Awa Marie Coll Seck a présenté, à cette occasion, trois exemplaires des nouveaux formats de paquets de cigarettes.

Ceux-ci portent des avertissements sur les dangers du tabagisme ainsi que des images de personnes souffrantes de ces méfaits.

"Ces mesures ont pour principal objectif de sensibiliser et de prévenir les populations contre les méfaits du tabagisme, dans le sens de la protection de la santé publique", a expliqué la ministre de la Santé.

Selon Awa Marie Coll Seck, la ratification, par le Sénégal, de la convention-cadre de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la lutte anti-tabac, en 2005, marque le lancement du processus de transposition de ce traité international dans la législation sénégalaise.

Cette perspective "a abouti à l'adoption de la loi du 28 mars 2014 relative à la fabrication, au conditionnement, à l'étiquetage, à la vente et à l'usage du tabac", a-t-elle précisé.

"Nous avons aussi obtenu la signature des arrêtés du 8 décembre 2016 portant sur les inscriptions de mises en garde sanitaires illustrées sur les paquets de cigarettes ainsi que sur la signalisation de l'interdiction de fumer dans les lieux publics", a ajouté la ministre.

Selon Deo Nshimirimana, son représentant au Sénégal, l'OMS "soutient l'État du Sénégal dans sa lutte contre le tabagisme'', notamment au sein des jeunes, une catégorie de la population sénégalaise parmi les plus exposées à ce phénomène.

Deo Nshimirimana assistait à la conférence de presse de la ministre de la santé et de l'Action sociale.


Auteur: aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (15)


Anonyme En Août, 2017 (00:07 AM) 0 FansN°: 1
Il faut fermer MTOA et PHILIPPE MAURICE
Reply_author En Août, 2017 (02:58 AM) 0 FansN°: 1
vraiment trop hypocrites ces politiques.
kou oubi société di diaay cocaine on va te laisser faire???
alors pkoi on autorise les sociétés de tabac pour derrière dire qu'on lutte contre le tabac.
les occidentaux ont pris les mêmes mesures stupides avec des images choc sur les paquets, les gens n'en ont rien à foutre. d'ailleurs les sénégalais achètent au détail la cigarette.
pauvre lobby hypocrites!!!
Citoyen En Août, 2017 (08:21 AM) 0 FansN°: 2
effectivement mon cher. au lieu de nous fatiguer avec des annonces, il faut simplement fermer les usines qui font de la cigarette et surveiller les barrières douanières. aucune logique dans leur démarche
Reply_author En Août, 2017 (15:47 PM) 0 FansN°: 3
fumer " ..... dans les lieux publics ......" et fumer en public, ce n'est pas la même chose déh ! dans un bus, ou au ministère, ou dans les universités, écoles, hôpitaux etc, ce sont des lieux publics. mais lors d'un baptême, ou des cérémonies religieuses etc, quand on y fume, on fume en public, mais on est pas dans un espace public. même mon bureau, si personne n y a accès sans mon autorisation, ce bureau devient un espace privée, bien qu'au sein dans ensemble public ! mon entreprise m'appartient, c'est un espace privée, je peux autoriser mes employés à fumer.
Anonyme En Août, 2017 (00:22 AM) 0 FansN°: 2
ca va ertre comme pour l'interdiction des sachets plastique...
Reply_author En Août, 2017 (09:02 AM) 0 FansN°: 1
et de la mendicité ..
Reply_author En Août, 2017 (17:18 PM) 0 FansN°: 1
et le prix du loyer qui était sensé baissé
Anonyme En Août, 2017 (02:28 AM) 0 FansN°: 3
Ca, il faudra que je le voie pour le croire.



Mieux d'enforcer en vigueur d'arreter de vender des cigarettes aux mineurs.
Anonyme En Août, 2017 (06:19 AM) 0 FansN°: 4
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS. CA VA SAUVER DES VIES.
Anonyme En Août, 2017 (08:04 AM) 0 FansN°: 5
Enfin waye marre de ces fumeurs qui polluent les lieux publics
Reply_author En Août, 2017 (12:56 PM) 0 FansN°: 1
nio taye
Reply_author En Août, 2017 (14:09 PM) 0 FansN°: 1
yaw mom nokhoul feulé. saytané mola topou. boula bayé nga bayi cigarette

satan est feux qui partage avec vous ses fumes...
Anonyme En Août, 2017 (08:51 AM) 0 FansN°: 6
imposer aux lieux publics d'afficher l'interdiction et les sanctions qui peseraient sur les contrevenants. Sans cela, ceux qui souvent s'opposent se heurtent a un manque d'argument juridique surtout que les gérants des lieux sont très complaisants avec leur clientèle. Le puissant TERROU BI s'en moquera mal car il dépose a chaque table, un cendrier en argumentant que ces lieux sont aérés car en terrasse.
Citoyendumonde En Août, 2017 (09:20 AM) 0 FansN°: 7
MAIS POURQUOI PAS PENALISER LA CIGARETTE ET FERMER TS LES USINES DE CIGARETTE AU SENEGAL C SIMPLE COMME BONJOUR. SVP ARRETEZ L'HYPOCRISIE WAY
Anonyme En Août, 2017 (09:21 AM) 0 FansN°: 8
copier coller des lois française. pk se faire chier à reflechir :bindeu: 
Reply_author En Août, 2017 (16:18 PM) 0 FansN°: 1
tu a tout dit
Matt En Août, 2017 (11:41 AM) 0 FansN°: 9
Tous les Etats qui s'engouffrent dans cette bèche qui consistent à traiter les fumeurs de pestiférés ne font que de la pure fumisterie.



On ne les entend jamais parler d'interdire la fabrication, l'importation, l'exportation et la distribution des cigarettes puisque cela leur procure des rentrées fiscales énormes en terme de Droits de Porte, de TVA et de droits d'accises (Impôt Spécial sur Certains Produits.



La cigarette ne tue pas plus que l'alcool, la pollution automobile, celle des usines qui déversent leurs crasses sur nos plages, les produits chimiques qui sont utilisés dans l'agriculture intensives qui pollue les sols, les nappes phréatiques et les cours d'eau (On en connaitra les signes bientôt dans la vallée du fleuve Sénégal avec l'agro-industrie qu'on y encourage) et qui nous fait consommer des denrées agricoles complétement polluées.



Bientôt ils découvriront que cette interdiction de fumer dans les lieux publics ne décourage pas les fumeurs invétérés dont je fais personnellement partie et ils vont en profiter pour, comme en France, faire monter en flèche le prix des cigarettes avec en vue l'objectif de booster d'avantage les rentrées fiscales que cela leur procure.



C'est de la pure fumisterie doublée d'une arnaque.



Anonyme En Août, 2017 (12:01 PM) 0 FansN°: 10
Pourquoi attendre maintenant pour faire ressurgir cette loi

c'est juste histoire de detourner l'opinion sur les vrais problemes que vivent les senegalais:

cherté du mouton pauvreté des menages flambée des prix des denrées et j'en passe.

il est trés facile de régler ce probléme il suffit juste d'augmenter le prix du paquet de cigarettes

En effet quelqu'un qui se debat pour subsister ne pensera pas depenser 5000fcfa pour acheter de la cigarette.

les politiciens (de tout bord) vous leurre depuis les indépendance et vous les suivez

Senegal Yéwoulen  :frustre: 
Anonyme En Août, 2017 (12:39 PM) 0 FansN°: 11
C'est quand même une mesure à saluer en attendant son effectivité. Les fumeurs ont aussi des droit hein, vous qui parlez d'interdictions

 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Anonyme En Août, 2017 (15:27 PM) 0 FansN°: 12
Listez nous les lieux publics!
Anonyme En Août, 2017 (15:34 PM) 0 FansN°: 13
bientôt le Sénégal va prendre ses ordres de Bruxelles et faire parti de l ' union européenne .......hahahahaha ........ entre nous si cette ministre se renseignez un peu elle saurait que cette mesure n ' a pas fait diminuer le nombre de fumeur !!!!  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 
Anonyme En Août, 2017 (15:56 PM) 0 FansN°: 14
C'est le pays où on vote les lois pour être vite oubliées. Personne ne s'occupera de son application, comme beaucoup d'autres lois. Il n'y a jamais eu autant de sachets plastiques qu'aujourd'hui, et pourtant ya une loi entrée en vigueur depuis un an. Sacré pays!!!!!!!!!!!!!
Anonyme En Août, 2017 (16:40 PM) 0 FansN°: 15
La loi sera appliquée dans toute sa rigueur vous verrez .

Certains commentaires sont guidés par L'INDUSTRIE DU TABAC.

Cette industrie est CRIMINELLE.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com