Vers la divulgation des identités des propriétaires réels des entreprises du secteur extractif

  • Source: : APS | Le 03 mai, 2018 à 14:05:59 | Lu 2559 fois | 7 Commentaires
content_image

Vers la divulgation des identités des propriétaires réels des entreprises du secteur extractif

Le Sénégal s’inscrit dans une dynamique de transparence en faisant en sorte que toutes les entreprises des secteurs extractifs soient déclarées par leur propriété réelle, a assuré, jeudi à Dakar, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Ismaila Madior Fall. 

’’Notre pays a eu une feuille de route très claire, il s’agit de faire en sorte que toutes les entreprises qui vont intervenir dans les secteurs extractifs soient déclarées par leur propriété réelle et non leur propriété juridique’’, a-t-il dit.

M. Fall s’exprimait lors d’un atelier national de sensibilisation sur la divulgation de la propriété réelle des entreprises minières, pétrolières et gazières organisé par le Comité national de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives du Sénégal (CN-ITIE).

Aujourd’hui, a-t-il affirmé, tout ce qui était prévu dans la feuille de route est en train d’être mis en œuvre à travers un outil de cadrage financé par l’ambassade le Royaume Uni.

Selon lui, cette procédure permettra au Sénégal d’être considéré comme ’’l’un des modèles pour promouvoir la propriété réelle’’ en Afrique.

Dans cette mise en œuvre, a souligné le Garde des Sceaux, il y a un partenariat qui va être noué entre le ministère de la Justice et l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) pour que le Sénégal puisse se conformer à cette exigence qui est la propriété réelle.

’’La norme de l’ITIE prévoit dans son exigence 2.5 que les pays mettant en œuvre la norme tiennent un registre public des propriétés réelles des entreprises qui opèrent dans les actifs extractifs’’, a quant à lui rappelé le président du Comité national de l’ITIE, Mankeur Ndiaye.

Ces pays devront publier une feuille de route relative à l’information sur la divulgation des informations de propriété réelle à compter du 1er janvier 2020, a t-il précisé.

L’étude du cadrage sur la divulgation des propriétés réelles a permis de faire le diagnostic du cadre juridique et institutionnel afin d’identifier les obstacles à la mise en œuvre de ces dernières, a relevé M. Ndiaye.

Cette divulgation reste, selon lui, ’’un nouvel outil pour lutter contre les flux financiers illicites, l’évasion fiscale, la corruption et les conflits d’intérêt dans les octrois de licences’’. 

Il a cependant fait remarquer que ’’les propriétaires réels des entreprises titulaires de droits pour explorer ou exploiter du gaz et du pétrole ne sont pas souvent connus du public’’.

‘’Cette situation favorise l’opacité et affecte négativement le tissu économique des pays en développement’’, a-t-il déploré.

 


Auteur: APS - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Anonyme En Mai, 2018 (16:19 PM) 0 FansN°: 1
quand on a un article intéressant, on a zero commentaire, mais quand ça parle de connerie genre des bellements de politicien, tout de suite 200 commentaires.



deukou dof, politique lambe, thiagatou, music, bethio thioune, baye fall, seugne touba, manaame daal yeufi dof rék mo léne interréssé, ba paré niou beugue avancé



Anonyme En Mai, 2018 (23:45 PM) 0 FansN°: 2
IL faut tout divulguer mais vraiment tout pas comme vous l avez fait pour la déclaration du patrimoine qu on attend jusqu'à présent.
Anonyme En Mai, 2018 (11:37 AM) 0 FansN°: 3
Divulguer des prête-noms et des faux noms ça existe aussi hein ! Demander à nos chers politichiens de sous les tropiques, ils savent faire... et bien même !

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com