Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   
Le blog de alioune ibnou abytalib diouf 
Créez votre propre blog gratuitement! 

PROJET D'UNE PISCINE MUNICIPALE A BARGNY

Posté par: Alioune ibnou ab diouf| Jeudi 23 mars, 2017 08:03  | Consulté 239 fois  |  1 Réactions  |   

Introduction

De 1999 à 2008, il y a eu au Sénégal  1457 victimes de noyade dont 478 sauvées et 979 décédés. Pour ces trois dernières années (2006-2007-2008) les statistiques font ressortir 431 victimes pour 97 sauvées et 344 décédés.

 Toutes ces victimes sont souvent jeunes et la plupart se sont noyées au niveau des plages interdites.

La noyade par définition  est un accident de type asphyxique aigu provoqué par l’inondation des voies respiratoires suite à une immersion ou submersion. On distingue deux types de noyade, la noyade primaire ou asphyxique et noyade dite secondaire ou syncopale. Une victime d’une avalanche de neige poudreuse présentera aussi des symptômes de noyade.

La Lutte contre les cas de noyades

LE MINISTRE DE L’INTERIEUR

 L’état, en considération des efforts à fournir par la diminution du nombre de noyés, a, par le biais du Ministre de l’Intérieur, a pris l’initiative à travers sa politique d’éducation et de sensibilisation des populations d’accorder une grande place à la prévention. L’Etat s’est donné comme hypothèse d’action que plus les gens sont conscients de l’ampleur du problème ils peuvent agir ensemble d’une manière efficace et concertée. Malheureusement entre cette hypothèse et la réalité il y a un hiatus.

ROLE DES COLLECTIVITES LOCALES

 Généralement le rôle des communes arrête au recrutement des surveillants de baignade ou maitre-nageur à leur affection, à leur recyclage en mettant à leur disposition un certain nombre de matériel pour faciliter leurs interventions. Il faut saluer néanmoins dans le cadre de l’information, noter une évolution dans la classification des plages en (2) deux catégories : les plages autorisées et les plages non autorisées à la baignade. Mais ceci n’est pas à la portée de la majorité écrasante des baigneurs.

ROLE DE LA FEDERATION SENEGALAISE DE NATATION ET DE SAUVETAGE (FSNS)

Créé en 1960, la FSNS a pour vocation de promouvoir, de développer la natation de masse, de former des cadres (initiateurs- entraineurs 1er- 2eme- 3eme degré, des surveillants de baignade) pour la prise en charge des jeunes. Le rôle qui lui est assigné est donc de former des cadres de base, de vulgariser la pratique de la natation, d’encourager et motivée les jeunes par des compétitions adaptées. R GUILBERT soutient que « la natation apporte à l’enfant d’activités véritablement nouvelles » ; il ajoute que « la natation est le sport que l’homme peut pratiquer le plus précocement dans sa vie » La fédération se fixe de toucher le maximum de jeunes de promouvoir une politique de natation de masse, d’améliorer la santé de favoriser l’emploi aux cadres. Par ailleurs, la fédération a pour rôle d’assurer de former des surveillants en les mettant à la disposition des services municipaux, marins, piscine hôtels etc.…

Opportunités

Pour une commune tel que Bargny, les vacances scolaires sont une période critique en termes de risques décès pour les jeunes dont 54% ne savent pas nager et 75% apprennent à nager en mer ! (source enquête INSEPS-Dakar 2008-2009) 

Le meilleur apprentissage se fait vers 6-7 ans en piscine encadrée et la prévention au niveau des plages autorisées demande de la communication, un encadrement par des maitres-nageurs, des signalisations etc…

Nous tenons là une opportunité à explorer sous forme de Projet de construction d’une piscine Olympique Municipale dont les coûts sont environ de 7000 euros/m2 pour le bassin ouvert et 9000/m2 pour les bassins couverts (1 baigneur par m2 en piscine couverte et 3 par m2 de plan d’eau en piscine plein air).

Les établissements scolaires, les associations sportives, le public (petits et grands) seront la cible d’un tel projet pour de l’apprentissage, de la compétition, des loisirs et surtout de la prévention.

Nous n’allons pas occulter l’aspect rentabilité d’un tel projet qui n’est pas une offre de services gratuits car des coûts de fonctionnement et attentes de retours sur investissements font penser à des tarifs afin de garantir un attrait pour le montage financier du projet.

Des créations d’emploi pour le personnel technique, enseignant et administratif sont à prévoir aussi au grand bénéfice de la commune qui jouera son rôle de porteur de développement dans son périmètre.

Je lance donc un appel à la municipalité afin de lancer le financement de la future Piscine Municipale de Bargny dont les coûts en investissement pourront être de type participatif à 50% (population, privés, partenaires…) et 50% en fond propre sur le budget de la Mairie.

A vos calculettes !

Dr Alioune Ibnou Abytalib Diouf

Lien utile : http://www.leguidepiscine.com/actualites/prix-construction-dune-piscine-collective.htm

 

 

 

 

 L'auteur  alioune ibnou ab diouf
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Projet, Piscine, Municipale, Bargny
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Avril, 2017 (08:48 AM) 0 FansN°:1
1234

Ajouter un commentaire

 
 
alioune ibnou ab diouf
Blog crée le 27/08/2014 Visité 19045 fois 29 Articles 60 Commentaires 5 Abonnés

Posts recents
VOTEZ DEFAR SENEGAL avec les Indépendants NIOU DEFAR REW MI
Pourquoi les marchés publics favorisent la corruption
ANALYSES ET CONSEILS POUR LES ELECTIONS A VENIR
LE REGNE DES PRESIDENTS MEDIATEURS \"SENGHOR, DIOUF, WADE ET MACKY\"
TOUTTI PSYCHOLOGIE DE BASE
Commentaires recents
Les plus populaires
La dynamique des partis politiques au Sénégal
MARCHE ILLICITE DU MEDICAMENT AU SENEGAL: DESCRIPTION ET STRATEGIE DE LUTTE
DES PROPOSITIONS POUR UN SENEGAL MEILLEUR
VOTEZ DEFAR SENEGAL avec les Indépendants NIOU DEFAR REW MI
Analyse de la situation politique sénégalaise